C’est quoi l’agenda 2030

Un peu d’histoire

Pour arriver à ce qui est connu aujourd’hui comme étant l’agenda 2030, plusieurs conférences se sont succédé. En effet, c’est lors de la conférence de Stockholm connue aussi sous le nom de « conférence des nations unies sur l’environnement » qui s’est tenu du 05 au 16 juin à Stockholm en Suède que les briques de bases de l’agenda post 2015 ont été posées. Cette conférence a permis de placer les questions écologiques au rang des préoccupations internationales et a donné naissance au programme des nations unies sur l’environnement.

En 1992 lors du troisième sommet de la terre à Rio de Janeiro (Brésil), la question du développement durable jusque-là très vague a été fixée et placée au centre des débats. Le point a été fait sur l’évolution de la situation environnementale et les politiques de développement durable susceptibles d’être appliqué ont été identifiées.

Au début des années 2000, les nations unies ont adoptés huit Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) recouvrant les principaux enjeux humanitaires pour l’horizon 2015. Ces OMD n’intégraient pas toutes les dimensions du développement durable, ce qui a conduit à l’adoption des ODD pour lui succéder.

L’agenda 2030

Le 25 septembre 2015, les chefs d’Etats de 195 pays du monde ont adopté 17 objectifs de développement durable (ODD) qui succèdent aux OMD couvrant l’ensemble des questions de société et du devenir de l’humanité.  Ces 17 objectifs sont classés dans l’agenda 2030 et se déclinent en 169 cibles pour répondre aux défis de la mondialisation. Ils intègrent toutes les dimensions du développement durable (la croissance économique, la protection de l’environnement et le progrès social) et s’articule autour de 5 piliers que sont la planète, les populations, la prospérité, la paix et les partenariats.

Uni2grow et l’agenda 2030

Dans l’optique de contribuer davantage à l’effort du développement durable, l’association italiano-suisse à travers ses boursiers a lancé un programme intitulé Programme 100X2030. En effet en contrepartie de la bourse accordés aux étudiants par l’association uni2grow, chaque boursier se doit d’offrir 100 heures de son temps au service de l’agenda 2030 d’où le concept.

Pour cette année 2019, les boursiers travaillent sur 6 ODD que sont