L’OPHELINAT CIBAEVA BENEFICIE D’UN APPUI MULTIDIMENSIONNEL

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’objectif 10 de l’agenda 2030. Il a pour objectif de soutenir les personnes marginalisées afin de participer à la réduction des inégalités existantes. Il a été officiellement lancé le 12 février 2019 au sein de l’orphelinat CIBAEEVA situé en périphérie de la ville de Dschang. L’objectif de notre présence dans cet orphelinat est de participer à l’éducation de enfants vivants avec le VIH ou autres handicaps, afin de les apporter toute l’assistance dont ils ont besoin

Plusieurs actions ont menées afin de pouvoir contribuer efficacement à l’atteinte de l’objectif de développement durable que nous avons décliné plus haut. Avant de débuter l’opérationnalisation des activités, un travail d’élaboration, de validation du projet monté  et de ses activités a été fait entre la responsable du projet et la Coordination.

A la suite de cet activité de montage de projet, les lots d’activités suivantes ont  mises en œuvre : les causeries éducations, les séances mensuelles de révision et accompagnement social par les parrains et le suivi sanitaire permanent.

Les causeries éducatives ont été instituées au sein de cet orphelinat dans l’optique de participation à leur sociabilisation et l’insertion au sein de la société. Ces séances de causeries éducatives ont été effectuées avec un effectif de 23 enfants soit 12 filles et 11 garçons par séance sur les thèmes divers et variés. Ces causeries visaient à inculquer aux enfants le sens du savoir vivre et du savoir faire.  Au total, 13 thèmes ont été abordés avec ces enfants sur l’hygiène et salubrité, le respect, citoyenneté etc. A cela a été associées des séances de révisions mensuelles, 11 séances ont réalisés jusqu’ici à orphelinat avec les élèves du primaire et du secondaire, avec un effectif de 8 jeunes par séance.

Un système de parrainage a été mis sur pied. Ceci dans l’optique de gommer leurs souffrances et le sentiment d’exclusion qu’ils ressentent. Il s’agit en effet d’un mécanisme mis en place pour faciliter l’amélioration de l’humain par un autre plus expérimenté et plus outillé. C’est dans ce même sillage que quatorze (14) jeunes parrains ont offert bénévolement leur temps au service des enfants vulnérables. Il s’est principalement d’un suivi académique après les cours avec révisions et évaluations, mais également au plan psycho-social d’une thérapie de rééducation au travers des sorties découvertes et des causeries interpersonnelles. C’est un acte qui se veut être sur le long terme afin de garantir un suivi efficient de ces jeunes sans véritable repères pour une meilleure insertion sociale future. Des critères particuliers pour être parrains? Non, juste une volonté de fer de voir ces enfants plus épanouis et de laisser couler quelques heures de son temps pour une cause humanitaire.

Dans le cadre de l’accompagnement sanitaire, le déparasitage a été organisé au sein de cet orphelinat. Il s’inscrit comme une méthode préventive consistant à administrer une dose de médicaments appelée déparasitant à échéance trimestrielle, réduisant voire annulant même la charge parasitaire ce qui réduit significativement la survenue d’infections dites opportunistes.

En addition, des activités d’émulations organisées pour permettre à ces enfants de se divertir et aussi de connaître leur culture. C’est dans ce sillage que  deux (02) séances de sorties découvertes ont été organisées les enfants accompagnés de leurs parrains respectifs.

Au terme de ce projet qui a durée 10 mois, les enfants ont appris de choses nouvelles. Ils ont surtout compris qu’ils n’étaient plus seul désormais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *